logo joomla

Embarquez avec des scientifiques, des ingénieurs et des marins pour une navigation-exploration des relations avec l'océan, le climat et les énergies marines dans la perspective du changement climatique 

Observation de l'océan. Mesures in-situ
Observation de 'l'océan. Altimétrie spatiale.
Mesures in-situ. Réseau de flotteurs Argo .
Evolution de la montée du niveau des océans. Source Nasa. Cliquer sur l'image pour en savoir plus.
Mercator Océan. Exemple 2020 de prévision journalière à 9 jours de l'évolution de la température des océans. Cliquer sur l'image pour en savoir plus
Mercator Ocean. Exemple 2020 de la prévision journalière de la biogéochimie marine à 3 jours.

 L'Océan "mondial" ou Océan "global" se compose des cinq océans : Atlantique, Pacifique, Indien, Arctique et Austral qui communiquent tous entre eux.

Sa superficie est de 360 millions de km2, soit 70% de la surface du globe terrestre et 650 fois celle de la France continentale.L'Océan "mondial" ou Océan "global" se compose des cinq océans : Atlantique, Pacifique, Indien, Arctique et Austral qui communiquent tous entre eux. .

Sa masse est de 1,4.1018 tonnes, soit 97% de l’eau de notre biosphère et près de 300 fois plus que la masse de l’air de l’atmosphère.

L'Océan échange en permanence avec l'Atmosphère :

  • échange d'énergie, transfert de chaleur entre l'équateur et les pôles
  • échanges gazeux, notamment le gaz carbonique et l'oxygène

L'océan est aussi un réservoir d'énergie. Il fournit des sources d'énergie renouvelable, les courants marins, la houle, l'énergie thermique des mers, l'éolien.

C'est le plus vaste écosystème de la planète. il contient une flore et une faune très riches qui nous fournit des ressources, matières premières, nourritures, médicaments...

L'océan joue un rôle majeur pour l'avenir de l'humanité : évolution du climat, énergie, biodiversité.

L'homme s'intéresse à l'océan depuis plusieurs siècles, depuis quelques décennies la recherche scientifique et technologique a fait des progrès considérables dans les domaines de l'observation, de la modélisation et de la prévision. Et pourtant, c'est encore insuffisant.

D'où la nécessité d'intensifier les recherches afin de "observer, comprendre, prévoir".

Ce dossier présente l'état actuel des connaissances et les recherches et applications en cours.

Décembre 2016